2 mois ensoleillés en Irlande

Le samedi 17 juin, j’ai pris l’avion en direction de l’Irlande. En arrivant sur mon lieu de stage, je ne me rendais pas compte que j’étais en Irlande grâce au faible temps de voyage : 1h50 de vol. J’ai tout de suite été bien accueilli. Nous avons tout d’abord bu un thé auquel je n’ai pas vraiment accroché au mécontentement de mes maîtres de stage. Ils m’ont donc taquiné durant tout mon séjour afin que je boive du thé.

Mon stage s’est très bien déroulé. Mes maîtres de stage sont très accueillants et agréables. Je n’oublierai jamais cette expérience extraordinaire dans une exploitation laitière de 120 vaches laitières. En effet, cette exploitation est composée de 70 ha d’herbe. Une pratique qui m’a beaucoup surpris est que les veaux sont au pâturage 4 mois après leur naissance. Cela est une pratique très peu développée en France. Cela diminue le travail d’astreinte et le coût de production. Aussi, mes maîtres de stage sont en vêlages groupés afin d’être en corrélation avec la pousse de l’herbe. Cependant, durant ce stage, j’ai constaté que mes maîtres de stage ne souhaitaient pas investir beaucoup car ils veulent pousser au maximum l’optimisation de chaque outil au détriment de leur santé notamment en termes de confort de travail. Ils ont tout de même un outil de travail très fonctionnel. Une anecdote m’est arrivée le premier jour. En voulant aider mon maître de stage non sensible à la décharge électrique d’une clôture d’un champ grâce à ses bottes isolantes, je me suis pris une décharge car je pensais qu’elle était éteinte car il touchait le fil.

Le week-end, je retrouvais mes camarades pour visiter le pays. Quelle chance ai-je eu car ils étaient venus en voiture. Nous avons visité les villes principales d’Irlande : Dublin, Cork, Waterford. Nous avons pris le temps de déguster les différentes bières. Dans les pubs irlandais, l’ambiance était au top avec notamment des groupes de musique. Nous avons été dans un parc d’attraction, des centres aquatiques, un paintball. On s’est même baigné dans un lac de Connemara sur une superbe plage de sable. Néanmoins, La température de l’eau était faible. Dans la région du Connemara, les moutons se baladent au milieu de la route ce qui nécessite une vigilance accrue en voiture. Nous avons parcouru des paysages magnifiques avec parfois des chemins assez difficilement accessibles.

Je me suis relativement bien habitué à la conduite à gauche. J’ai croisé la pluie quelques jours durant ce séjour. Je pense m’être amélioré en Anglais.

En conclusion, mon stage s’est déroulé à merveille auquel je vais garder une excellence image de l’Irlande.

François-Régis PETIT

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *