Un mois au Danemark

Cela fait un peu plus d’un mois que je suis de retour en Normandie après avoir passé un superbe mois de stage au Danemark. Une fois mon baptême de l’air fait, c’est ma maître de stage qui est venue me récupérer à l’aéroport de Billund, ville du siège social du fameux LEGO. J’ai ensuite fait connaissance de son mari et deux des enfants (Asger et Kaj) ainsi que Théo un autre stagiaire français venant du Rheu pour qui il ne restait alors plus qu’une semaine de stage. C’est d’ailleurs lui qui m’a fait découvrir l’exploitation et les habitudes de la famille durant toute cette première semaine ce qui, je trouve, m’a beaucoup aidée pour l’adaptation vu la barrière de langue que j’ai pu rencontrer.

 

Autrement, mon exploitation était composée de 90 VL de race Prim’holstein avec une 100aine d’ha ce qui est vraiment une petite ferme pour les danois, généralement les fermes sont de très grandes tailles comparées à la France avec 300-500 VL voire même 800VL dans certaines fermes que nous avons eu la chance de pouvoir visiter.

Le rythme de vie danois est aussi très différent du nôtre ; en effet, le matin nous commencions la traite à 4h30 du moins mes maitres de stage puisque moi j’étais chargé des rations pour les vaches, génisses et vaches taries. Nous prenions 1/2heure pour déjeuner et faisions des petits travaux auprès des bêtes jusqu’à 9h30. Ensuite nous faisions les travaux des champs et notamment les quelque 400 bottes d’enrubannage pour la première période de stage.  Après mangé le midi, nous ne retournions à la ferme que pour la traite vers 15h30 et à 18h nous étions quitte, le repas était servi aussitôt après. Durant ma deuxième période de stage le temps n’était toujours pas de la partie il n’y avait donc pas grand-chose à faire sur la ferme puisque les battages ne débutent en générale qu’à la mi-août du coup nous ne faisions que l’astreinte par conséquent de 9h30 à 15h30 j’avais du temps libre.

 

La famille était très accueillante et sympathique que ce soit les parents ou les enfants, ils m’ont permis de découvrir le pays mais aussi quelques traditions comme notamment les fêtes organisées à la réception d’un diplôme (en l’occurrence l’équivalent du Bac pour Kaj le plus jeune des fils). Ce stage fut donc une très belle expérience pour moi.

 

HERBERT Pauline

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *